Vous en avez marre des parisiens qui se grattent le menton devant les œuvres vues et revues de la FIAC ? Alors courrez voir The Museum of Everything !

The Museum of Everything c’est une expo éphémère, située boulevard Raspail, dans une ancienne école de 1000 m2. C’est comme un grand cabinet de curiosité et ça vaut vraiment le coup d’œil. Après s’être installé à Londres, Turin et Moscou, l’Exhibition #1.1 débarque à Paris jusqu’au 15 décembre. On retrouve 500 œuvres d’artistes autodidactes, visionnaires, pacifistes, des artistes inconnus qui ont le mérite d’être originaux. Le résultat est épatant. Dessins, peintures, sculptures, installations diverses ont été sélectionné par un groupe de collectionneurs et d’artistes avisés.

A l’origine, c’est une initiative de l’ex-directeur du Palais de Tokyo, Marc-Olivier Wahler qui crée la Chalet Society. C’est-à-dire une réflexion sur l’institution artistique contemporaine. Une communauté à la recherche d’une « conscience poétique ». Ce terme fait référence au roi de Pologne Saul Wahl Katzenellenbogen, élu en 1586. Il ne régna qu’une seule nuit, mais eu le temps d’énoncer un certain nombre de prédictions, dont celle sur 2012 : « Une année charnière, sombre. Si une conscience poétique est développée, alors le ciel s’éclaircira ». Un peu mystique, mais totalement décalé, clairement poétique, ne pas y aller serait presque un péché !

L’entrée se fait en s’inscrivant sur le site http://www.musevery.com/, l’expo fermera ses portes pour de nouvelles aventures le 15 décembre. On y va du mercredi au dimanche de 11h30 à 20h.

Publicités